Depuis plusieurs années, le maire des Mureaux, François Garay (DVG) porte un projet de téléphérique urbain reliant sa commune à celle de Meulan-en-Yvelines en franchissant la Seine. Alors que quatre autres projets sont à l’étude en vallée de Seine, le conseil municipal muriautin du 29 mars a voté un vœu en faveur de son « tramway du ciel ».

« Ce vœu, c’est pour le renvoyer sur la communauté urbaine de telle façon que ça appuie notre demande, et l’appuie aussi après du Syndicat des transport d’Île-de-France (Stif) », explique François Garay. Son adjoint à l’environnement, Michel Carrière (DVG), s’est inquiété que le téléphérique urbain des Mureaux ne soit pas celui privilégié avec la multiplication des études.

Le maire lui a répondu que les quatre autres projets ne recevaient pas une forte mobilisation des élus concernés. François Garay a indiqué avoir « l’appui aussi des maires de Meulan et d’Hardricourt » et a ajouté : « Aujourd’hui, le vrai projet, c’est celui des Mureaux ».

Si ce téléphérique urbain doit rejoindre Meulan aux Mureaux, le maire avance que des réflexions sont en cours sur des stations à Hardricourt, et « la dernière qui serait sur le pont d’Ecquevilly, là où passe l’autoroute A13 ».