Les salariés du Cinéville en grève

Durant cette semaine, l’établissement ne proposera aucune programmation. Elle pourrait se prolonger « en fonction de la situation ».

La mobilisation autour du Cinéville continue. Alors que le bail d’occupation par l’association éponyme arrive à échéance au 30 juin, que la fermeture de l’établissement a été actée au 31 décembre prochain, et face à la municipalité « qui ne donne aucun signe de vie », ses quatre salariés ont donc voté samedi dernier un préavis de grève.

Celle-ci démarre ce mercredi 26 avril et ne proposera pas de programmation pendant une semaine. Elle pourrait évoluer et se prolonger « en fonction de la situation », détaille Claude Forest, directeur du Cinéville depuis 2004. Les salariés espèrent être reçus une nouvelle fois en mairie pour évoquer leur avenir suite à la fermeture.

Une pétition ayant recueilli 1 788 signatures est toujours d’actualité et un collectif de soutien, Les amis du Cinéville a été créé. Il est possible de lui écrire à cette adresse : [email protected]

Contactée, la mairie de Conflans-Sainte-Honorine n’a pas pu nous répondre dans les délais d’impression du journal.