Depuis quelques mois, pour les riverains habitant à proximité du gymnase Pierre Ruquet sur l’avenue Artistide Briand, les week-ends sont tout sauf calmes. La nuit, le parking serait squatté par des groupes de jeunes, ce qui provoquerait des nuisances sonores.

Dans une pétition lancée le 11 avril dernier, les habitants demandent à la municipalité de fermer le parking à 23 h, comme cela est stipulé par les panneaux à l’entrée de ce dernier. « Le matériel, barrières et panneau, existe déjà, il n’y a plus qu’à appliquer, souligne Hervé Maître, un des riverains les plus « embêtés ». Avant, l’ancienne gardienne venait le fermer et il n’y avait pas de problèmes. »

Une réunion a été organisée avec Pierre Papinet, adjoint à la sécurité et la police municipale pour tenter de trouver une solution. « Nous avions convenu d’une période de test de trois semaines pour déterminer les jours et horaires de nuisances, détaille l’adjoint. Cela s’est révélé négatif, nous n’avons rien constaté. »

Toutefois, Pierre Papinet assure « être conscient de la situation. Nous sommes en train d’étudier ce qu’on peut faire. »