La semaine dernière, une quarantaine de personnes, parents et enfants, se sont réunies dans la salle des fêtes autour de Lucile Duguet, intervenante pour l’association E-enfance. Centrée sur le cyberharcèlement, cette conférence-débat a notamment permis d’aborder les différents défis existants sur internet.

L’un d’entre eux, le blue whale challenge, lancé en Russie, a particulièrement inquiété les parents. « Il s’agit de plusieurs défis à réaliser, détaille Lucile Duguet. Le premier consiste à dessiner une baleine bleue. Le dernier à se suicider. »

Dans l’assistance, les parents sont choqués. « On sait qui est derrière tout ça ? », demande une mère de famille. La réponse de l’intervenante ne les rassure pas : « Une fois que cela est partagé sur les réseaux sociaux, il est compliqué de remonter. Et ceux qui diffusent les images sont en majorité les victimes. »

Certains parents se demandent si contrôler les écrans ne serait pas une bonne idée. « Vous ne pourrez pas lutter contre le bouche-à-oreille, prévient Lucile Duguet. Le mieux est d’en parler avec eux. »