Mardi dernier, quatre jeunes, âgés de 15 à 18 ans, ont été interpellés dans le 19ème arrondissement de Paris et à Drancy (Seine-Saint-Denis) par les enquêteurs de la sûreté urbaine du commissariat de Conflans-Sainte-Honorine. Ils sont soupçonnés d’avoir commis pas moins de 33 cambriolages depuis le mois de décembre dernier entre Achères et Conflans-Sainte-Honorine.

La bande écumait les deux villes, toujours selon le-même mode opératoire : « Ils arrivaient par les transports en commun et ciblaient les immeubles à proximité des gares », détaille une source proche du dossier. Une fois dans l’immeuble, la petite bande « mettait du scotch sur les oeilletons des voisins puis cassait la serrure de l’appartement visé ». Les adolescents s’emparaient principalement de consoles de jeux et d’objets multimédias. Ils dérobaient également des bagages afin de ranger leur butin.

En garde à vue, tous ont nié les faits, prétextant « un complot », malgré la présence de leur ADN et la localisation de leurs téléphones portables au moment des cambriolages. Connus pour des faits similaires, ils ont été présentés devant les parquets de Bobigny (Seine-Saint-Denis) et Paris le lendemain.