Mardi 6 juin, un jeune Pisciacais de 17 ans et demi a été interpellé par les enquêteurs du commissariat de Conflans-Saint-Honorine. Il est soupçonné d’avoir gazé avec une bombe lacrymogène et volé l’appareil photo d’une femme avec qui il avait pris contact sur le site de ventes par internet Le bon coin.

L’adolescent se fait passer pour un acheteur potentiel auprès de sa victime et lui donne rendez-vous. Une fois sur place, la vendeuse ne trouve personne, mais remarque une bande de cinq jeunes à proximité. Elle reçoit un appel lui indiquant que le lieu du rendez-vous a changé.

Alors qu’elle se dirige vers le nouveau lieu, un des cinq jeunes s’approche d’elle, utilise une bombe lacrymogène et lui dérobe son appareil photo. Placé en garde à vue, le jeune homme a « d’abord nié les faits avant d’expliquer avoir prêté son téléphone à un copain », détaille une source proche du dossier. Il a reçu une convocation par officier de police judiciaire. Il n’avait pas d’antécédents et n’est pas connu des services de police.