Samedi 9 septembre, outre les forums des associations, le centre de la ville s’est animé de façon plus particulière durant la matinée. Au milieu des familles venues s’informer des activités culturelles et sportives, deux moutons erraient dans les rues.

Pour les rattraper, l’édile sans étiquette de la commune, Jocelyne Renaud-Léger confie qu’elle et ses équipes ont « galéré comme des malades » pour rattraper les animaux. En tout, il leur aura fallu « quatre jours ». Le temps aux bêtes de faire quelques dégâts : « Ils ont ravagé le potager de particuliers », ajoute la maire.

Une solution provisoire a été trouvée : « Un agriculteur de Villette les a récupérés et mis dans un pré en attendant. On avait averti la Fondation Bardot, mais ils en ont tellement [d’animaux] en ce moment. »

Selon l’élue, la cause de cette animation est simple : « Les gens achètent trop de moutons pour l’Aïd et ne mangent pas tout, alors ils ne les tuent pas. Moi j’aime autant ! »