Le 12 septembre, La Matinale recevait Mehdi Bellil, aussi connu sous le nom de FIN[G]ER PRINT. Le DJ déjà bien connu de la scène mantaise était sur le plateau de LFM, pour nous parler d’une autre de ses casquettes, celle de président de l’association My Electro.

Depuis près de six ans, Mehdi et son équipe ont pris la tête de l’organisation du festival mantais My Electro Family. Créé en 2012, ce festival local s’est bien installé sur la scène yvelinoise depuis ses premiers sets au théâtre de verdure de Mantes-la-Jolie. Il est même devenu le festival de référence de la ville. « Ca a pris de l’ampleur assez rapidement. Le fait de proposer une alternative avec des musiques électro en plein air et surtout familiales, ça a été un véritable changement sur le territoire » explique Mehdi.

Si la musique électro est arrivée en France dans les années 90, aujourd’hui encore elle pâtit d’une image controversée auprès du grand public. L’occasion pour l’équipe du festival d’avancer ses deux mots d’ordres « échanger et découvrir ».

C’est donc avec trois jours de festivals, du 15 au 17 septembre que les Mantais ont pu découvrir une multitude de styles d’électro, à travers de nombreux artistes. Cette année encore, l’équipe du festival tapait fort, alternant stars mondialement connues comme Elisa do Brasil ou Leo Pol et talents locaux à l’instar de Pabzzz et Langoustine.

My Electro Family c’est avant tout un projet familial, développé par une bande d’amis, déçus de ne pas trouver d’offres adaptées à leur vie familiale. « Le festival a été créé parce que mes copains ne sortaient plus et on a dit on va s’organiser des événements avec les enfants », rappelle Mehdi. Un engagement familial concret puisque cette année encore le festival était gratuit pour les parents accompagnés d’enfants, et plusieurs activités étaient destinées aux plus petits.

L’an dernier, le festival faisait d’ailleurs figure de pionnier dans le domaine, se classant troisième des festivals à faire avec enfants. « On a déjà une reconnaissance », explique Mehdi. Avec plus de 1 500 personnes attendues sur trois journées, le festival semble effectivement déjà avoir rempli ses objectifs. Mais l’association My Electro ne veut probablement pas s’arrêter là, et pourrait bien, à terme, rivaliser avec les plus grands festivals de la région.

La Matinale LFM

Tous les jours du lundi au vendredi de 7 h à 10 h, présentée par Sofiane El Khilaly, en écoute sur le 95.5 FM et lfm-radio.com