« Plus qu’une salle des fêtes, il s’agit d’un lieu de vie pour tous les Jambvillois. » C’est par ces mots que Jean-Marie Ripart (SE), maire, a présenté à ses administrés la salle des fêtes rénovée et surtout aux normes énergétiques. « On espère 4 à 5 000 euros de dépenses en moins, a poursuivi l’édile. Le bâtiment datait des années 1990 et était un vrai gouffre financier. »

Durant l’été, des travaux ont ainsi été réalisés. L’isolation de la toiture a été refaite, des portes-fenêtres et des fenêtres double vitrage ont été posées. La chaudière, autrefois trop gourmande, a également été remplacée. Le bâtiment a été mis aux normes d’accessibilité et « nous avons investi dans une cuisine fonctionnelle », détaille Jean-Marie Ripart.

Au total, cette rénovation énergétique a coûté 108 677 euros taxes comprises et est « à 70 % » financée par des subventions de la Région, du Département (dans le cadre du contrat rural, Ndlr) et du Parc naturel régional du Vexin français.