Cette semaine État et civils abordait la solidarité en cette période hivernale de grand froid. Jordan Brest recevait Michel Mottin, responsable communication des Restos du Cœur Yvelines, et Patrick Campion, bénévole à la Croix rouge. Tous deux sont revenus sur les dispositifs d’urgence mis en place à destination des personnes en situation précaire en ces fêtes de fin d’année. S’ils assurent l’aide à destination des plus nécessiteux toute l’année, la période d’octobre à mars reste en effet le moment charnière de l’année pour ces héros du quotidien.

Durant cette campagne d’hiver, s’intensifie notamment ce que Michel Mottin appelle « la ramasse ». Si 70% des produits que les Restos du cœur redistribuent sont achetés, un système de récupération de denrées a aussi été mis en place. « C’est de pouvoir récupérer tous les produits qui sont près de la date limite de péremption mais qui sont, j’insiste, toujours bon. Nous les récupérons dans les grandes surfaces », explique-t-il de l’objectif de cette démarche. Tous les matins, les équipes de bénévoles se rendent donc dans les supermarchés en accord avec les Restos du cœur, récupérer les produits frais à redistribuer.

A la Croix rouge c’est le système de la maraude qui s’amplifie avec l’arrivée du grand froid. « Une maraude a plusieurs objectifs : le premier est de favoriser la rencontre et le dialogue, c’est également d’apporter un soutien moral et une aide matérielle d’urgence, et enfin, c’est orienter les personnes vers des solutions d’hébergement et de soin », détaille Patrick Campion. Tous les jeudis soirs de 20 heures à minuit, les équipes de maraude se relayent dans le Mantois et les alentours pour soutenir les personnes en précarité extrême. Boissons chaudes, conserves, couvertures, produits d’hygiène ou encore barres de céréales ; les bénévoles apportent un soutien physique mais avant tout moral.

Comme le raconte Patrick Campion, « les gens ont vraiment besoin d’engager un dialogue et qu’on s’intéresse à eux ». Un intérêt entretenu par des bénévoles de plus en plus recherchés que ce soit à la Croix rouge ou aux Restos du Cœur. S’ils sont 57 000 bénévoles à la Croix rouge et 71 000 aux Restos du Cœur, Patrick Campion comme Michel Mottin s’accordent sur leur importance, particulièrement en cette campagne d’hiver.

Crédit photo: LFM RADIO

État et Civils

Tous les mercredis, de 11 h à 11 h 30, rediffusion le dimanche de 13 h à 13 h 30, présenté par Jordan Brest, en écoute sur le 95.5 FM et sur lfm-radio.com.