Alors que le département des Yvelines compterait environ 94 000 demandeurs d’emploi, les initiatives pour tenter de dynamiser le territoire se multiplient. C’est notamment la promotion du modèle de l’auto-entrepreneuriat qui est de plus en plus faite à l’échelle du département. Sofiane El Khilaly recevait cette semaine dans La Matinale des acteurs de ce mouvement de redynamisation, Walid Yousfi et Sofiane El Amri. Membres fondateurs de l’association La Touche mantaise, ils entendent bien avec leur initiative créer une « Silicon valley » dans la région du Mantois. Créée en septembre 2017 avec Sophie Allaert, également à l’origine de l’idée, la toute jeune association rencontre déjà ses premiers succès.

La Touche mantaise est donc une toute jeune initiative d’accompagnement et d’aide des jeunes mantais dans leur projet entrepreneurial. A trois, les fondateurs de La Touche mantaise veulent faire bouger les choses dans leur territoire. « On a un phénomène de désindustrialisation de notre territoire, mais aussi des changements liés à notre époque comme la numérisation industrielle, ou l’intelligence artificielle, … qui fait que les formes de travail changent, explique Sofiane El Amri quant à l’importance de son projet. Il y a un intérêt plus important vers l’entreprenariat. »

Avec leur formule combinant rencontres avec des entrepreneurs établis et accompagnement pratique sur des thématiques dont ils sont spécialistes, comme la finance ou le droit, ils ont déjà fait bouger les choses pour quatre projets. Une belle victoire pour un projet aussi récent. « On est complémentaires, souligne Sofiane El Amri. En rassemblant les compétences, on peut vraiment faire avancer un projet, et le compléter. » En effet, dans l’association, la philosophie est avant tout au partage des savoirs et des compétences.

La Touche mantaise est loin de s’arrêter là : déjà le triumvirat veut embrayer sur une panoplie de nouveaux projets pour l’association. Après le succès des rencontres « Osons entreprendre », ils envisagent désormais de créer un comité d’experts pour les assister dans leur tâche. « A terme, nous voudrions créer un comité d’expert pour évaluer les projets que l’on traitera, prévoit Walid Yousfi. On est vraiment en train d’élaborer, on tâte encore le terrain. »

Crédit photo : LFM RADIO

La Matinale LFM

Tous les jours, du lundi au vendredi, de 7 h à 10 h, présentée par Sofiane El Khilaly, en écoute sur 95.5 FM et sur lfmradio.com.