Une petite quinzaine de personnes, déjà intéressées, s’étaient réunies ce mardi 9 janvier pour assister à la présentation de la pédagogie prônée par Jean-Emmanuel et Sophie Maigret. Le couple souhaite en effet ouvrir une école éponyme et alternative sur la commune à la rentrée 2018.

S’ils suivront les programmes de l’Education nationale, le couple souhaite baser sa pédagogie sur « l’évaluation positive ». Et Sophie Maigret d’ajouter : « On s’est rendus compte qu’il y avait un certain discours de l’échec. […] Le rôle de l’enseignant est d’accompagner l’enfant. »

Jean-Emmanuel Maigret poursuit : « Aujourd’hui les enfants sont dans l’impatience, ils veulent tout tout de suite. Nous voulons apporter un cadre avec des libertés d’actions. » Ils souhaitent également développer et construire des projets avec leurs classes, comme la construction d’un abri pour oiseaux ou la création d’un journal télévisé.

Pour la plupart sensibilisés aux méthodes alternatives comme Montessori ou Freinet, les parents présents ont surtout posé des questions pratiques, concernant le statut de l’école, son prix et le nombre d’enfants admis.