A Hardricourt, la montée des eaux commence tout juste à faire des dégâts, avec quelques habitations touchées, tandis que les berges sont inondées et couvertes de passerelles depuis mardi (photo). Par contre, la municipalité veille avec attention sur l’entreprise emblématique de sa commune, le chocolatier Barry-Callebaut, dont l’usine se situe en bord de Seine.

« A partir de ce matin, nous avons organisé un parking de délestage des poids-lourds de l’usine, car l’eau commence à monter sur leur parking poids-lourds, indique à 11 h ce vendredi le maire Yann Scotte (DVD). Le délestage se fait au niveau du parking en contrebas de la voie SNCF. Le principal pour nous est de ne pas arrêter l’activité de l’usine, pour l’instant, il n’y a pas de problème. »

La mairie a activé son plan communal de sauvegarde, et la circulation interdite rue du Port, rue Bignon, chemin Laurent et le long des berges. Pour l’instant, aucune évacuation n’a été ordonnée. «  On parle des jardins et des caves sur moins d’une dizaine de maisons, pour nous, c’est sous contrôle », précise Yann Scotte.

CREDIT PHOTO : YANN SCOTTE