Ils l’assurent, ils ont « tourné la page » Cinéville, salle de cinéma ouverte en 1920 dans le centre-ville conflanais et fermée le 31 décembre dernier. Mais, les membres de l’association des Amis du Cinéville ne désespèrent pas de retrouver une salle de cinéma en entrée du centre-ville.

Reçus le 19 janvier dernier par l’édile LR Laurent Brosse et son adjointe à la culture Sophie de Portes, ils se montrent un peu plus optimistes. S’il envisage d’étudier la question et lancer une concertation, Laurent Brosse évoque plutôt « une salle polyvalente avec un espace de projection ». « Notre but c’était d’être constructifs, détaille Christine Guillou, membre de l’association. Nous voulions démontrer que le cinéma dans le centre-ville serait un avantage. » S’il est désormais pour eux « hors de question » de rouvrir une salle dans le lieu du Cinéville tel quel, le projet d’ouvrir le théâtre Simone signoret à des projections ne leur convient pas non plus.

L’idée, pourtant encore vantée par la municipalité cet automne, devrait même être abandonnée. « Le projet est impossible à tenir pour des raisons financières, détaille Christine Guillou. De plus, la salle n’aurait pas le droit d’avoir les licences d’exploitations et les subventions. »

Le nombre de séances jusqu’alors proposées « environ six par an » est également jugé insuffisant par l’association. S’il ne confirme pas l’abandon du projet autour du théâtre Simone Signoret, Laurent Brosse a bien entendu « le fait que cela ne correspondait pas à leurs attentes ». Selon lui, l’association aurait formulé une deuxième demande, orientée plutôt vers « une salle polyvalente avec un espace de projection ».

Des réunions de concertation seront ainsi menées à partir du mois de mars. « On veut voir si c’est une attente forte au-delà de l’association des Amis du Cinéville, eux leur point de vue c’est une salle en entrée du centre-ville », confie l’élu. L’association semble toutefois, à long terme, espérer plus qu’une salle de projection. « Pourquoi ne pas reconsidérer la construction d’un cinéma dans le projet Conflans demain ? », s’interroge Christine Guillou.

Ce projet de requalification du centre-ville dont l’aménagement a été confié à Citallios devrait voir la démolition de l’ensemble comprenant le Cinéville, les services municipaux des ressources humaines et des finances et les ex-bains douches. L’association espère pouvoir participer aux réflexions de la municipalité. « On aimerait que la mairie fasse un groupe de travail sur cette question et y être associés », souligne Christine Guillou.