Depuis son lancement en juin dernier, Essor, association d’entreprises de vallée de Seine basée aux Mureaux, commence à trouver ses marques. Elle propose désormais des conférences-débats chaque mois, la prochaine étant le 16 mars autour de la formation, et souhaite lancer prochainement une association destinée à aider les chefs d’entreprise ayant déposé le bilan.

Une autre association est aussi en cours de création : celle-ci vise à organiser des rencontres d’affaires au golf. « Beaucoup de gens jouent au golf dans la région, fait remarquer Paul-Marie Edwards, président d’Essor et patron de la société gargenvilloise de portes automatiques Saphir. On va créer une association : Golf, business et gastronomie. »

Il compte également renforcer les sessions d’échanges de cartes de visites entre adhérents, Essor étant, selon lui, « une asso de business » avant tout. Huit mois après sa création, Essor regroupe aujourd’hui une centaine d’entreprises adhérentes. « Sans compter les très gros adhérents, qui fausseraient les chiffres, nous représentons 2 800 salariés, pour 325 millions d’euros de chiffre d’affaires », se félicite Paul-Marie Edwards.