Le lycée Condorcet organisait mercredi 14 février la finale de la 4e édition de son concours de plaidoiries. Pendant des prises de paroles, devant une centaine d’élèves et un jury composé notamment de deux avocates, les finalistes, en premières professionnelles, ont plaidé pour le droit à l’éducation pour tous les enfants du monde.

« Depuis le début de l’année, toutes les premières professionnelles ont écrit des plaidoyers, explique Havin Baykan, élève en première commerce. Aujourd’hui, ils viennent plaider leur cause. » Chacun à leur tour, les lycéens ont donc défendu avec passion l’éducation pour tous à grand renfort de citations, d’exemples, et de bonnes phrases.

« L’école ne doit pas être une chance pour certains et pour d’autres non, elle doit être une opportunité pour tous », soulève l’une des finalistes. Comme elle, plusieurs ont fait remarquer que « nous avons cette chance [d’aller à l’école] tous les jours et nous ne nous en rendons même plus compte. »

La proviseure de l’établissement, Anaya Abbadi, « bluffée » de la prestation de ses élèves, loue un « moment chargé d’émotion » et apprécie également que cela leur permette de « développer des compétences de prise de parole face au public ».