Sur le rond-point de la taupe, en face du centre commercial, à l’entrée de la ville, une grande taupe en polystyrène trônait jusque la semaine dernière. Mais depuis jeudi 22 février, elle a laissé sa place à deux taupes plus petites en granit, réalisées par un artiste breton. « On a choisi d’en mettre deux, comme ça on les voit peu importe d’où on arrive », explique Catherine Lozeray (SE), adjointe à l’environnement, qui précise que l’un des objectifs est également de mieux marquer l’entrée dans la commune.