Cette semaine, la planète résonnait au son des femmes. Comme chaque 8 mars, les femmes et leurs combats étaient mis à l’honneur pour la journée internationale des droits des femmes. Le centre de vie sociale (CVS) Aimé Césaire ne faisait pas exception à cette journée de bilan sur les droits des femmes et leurs avancés.

La structure a notamment organisé une série d’événements mettant en lumière les femmes du quotidien, comme l’explique Stéphanie Bernard, responsable du CVS mantais : « Avec la structure, on a voulu cette année valoriser les femmes qui réussissent, qui ont réussi au quotidien et qui font des actions quotidiennes, pas extraordinaires, toutes les femmes ne font pas d’actions extraordinaires. »

Les actions du centre Aimé Césaire ont attiré des femmes et hommes du monde entier. L’association de Maimouna Sissoko œuvrant pour les femmes enseignantes, avait par exemple fait le déplacement depuis le Sénégal. « Avec toutes les activités qui sont menées, de sensibilisations, de formations,… les femmes sont poussées à véritablement être conscientes de leur potentiel et à s’imposer en tant que femmes leaders » explique-t-elle au micro de LFM.