Elle est la seizième commune du département à rejoindre le dispositif en zone gendarmerie. Depuis quelques semaines, la commune de Breuil-Bois-Robert fait partie du dispositif de participation citoyenne. «  C’est quelque chose de nouveau dans le département, qui commence à prendre de l’ampleur », souligne l’adjudant-chef Franck Duval, commandant de la brigade de gendarmerie de Septeuil.

« Deux cambriolages récents » ont convaincu le maire sans étiquette Didier Lebret, d’adhérer à ce dispositif, où un citoyen référent fait le lien avec les forces de l’ordre. « Il y a quelques cambriolages qui sont circonscrits dans le même secteur, avance l’élu. C’est une zone à prioriser. »

Si un référent citoyen a déjà été nommé, la commune en recherche « un deuxième » pour couvrir de nouveaux quartiers. « Le but [de ce référent] n’est pas de faire le flic, mais d’écouter les différentes doléances des riverains, poursuit l’adjudant-chef. Cela permet d’impliquer les habitants dans la sécurité publique. »