La petite zone commerciale des Mériels, à la sortie de l’autoroute A13, sera bientôt au complet. Quatre nouvelles enseignes viennent s’installer dans le bâtiment en chantier depuis quelques semaines, dont Action et Electro dépôt, aux côtés d’un restaurant et d’une salle de sport. Les deux premières sociétés recherchent chacune entre 10 et 15 salariés, et ont lancé leurs recrutements pour ouvrir en septembre. Le chantier du nouveau bâtiment devrait se terminer en juin.

« Ce sont des offres supplémentaires au parcours client, qui bénéficient d’une visibilité liée à Carrefour et à l’autoroute, explique Hervé Bonnière, le directeur de Fonciariane, promoteur de la zone des Mériels et propriétaire du futur bâtiment de 4 500 m², dont 2 600 m² de surface de vente. Le nouveau bâtiment aura le même esprit que les précédents, avec un traitement qualitatif des espaces verts le long de la voirie, de la RD14 ».

La zone des Mériels, lancée il y a une décennie, a mis du temps à se remplir : « On a fait par petits morceaux », rapporte Hervé Bonnière. La dernière parcelle, entre Aubade et Jardiland, reste en attente d’un magasin Grand frais. L’entreprise a formé un recours au tribunal administratif, suite au refus opposé à son implantation par la Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC).

Electro dépôt, spécialiste de l’électroménager low-cost, filiale du groupe HTM qui compte également l’enseigne Boulanger, a déjà son responsable. « Certains concurrents, sur les zones alentours, sont au courant de notre arrivée, ce qui ne leur plaît pas forcément », sourit Florian Mortelette, 37 ans, natif de Mantes-la-Ville et jusque-là directeur d’un magasin à Evreux (Eure).

« On avait un souhait très fort de s’installer sur l’Ouest parisien, notamment le long de l’A13, pour avoir une bonne visibilité, poursuit-il de cette implantation, la seconde des Yvelines après Coignières. On se retrouve sur un axe stratégique, entre Mantes, Les Mureaux et Poissy. » L’enseigne avait tenté de s’installer à Mantes-la-Ville, mais le dossier avait essuyé un refus lors de son passage en Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC).

L’autre enseigne-phare qui ouvre en septembre, Action, spécialiste hollandais du hard-discount, s’ajoutera aux magasins de Buchelay, de Limay et des Mureaux. Le groupe annonce de « 10 à 20 salariés » pour son magasin dans ses offres d’emploi. Du côté d’Electro dépôt, « une vingtaine de salariés » doivent travailler à Flins-sur-Seine, avec 14 postes encore à pourvoir.