Drame au sein de la caserne des pompiers muriautins. Dans l’après-midi du mardi 13 mars, un sapeur-pompier professionnel de 53 ans a tenté de se suicider, rapporte Le Parisien. Transporté dans un état grave à l’hôpital Percy de Clamart (Hauts-de-Seine), il a succombé à ses blessures.

L’adjudant-chef, en arrêt maladie s’est rendu à la caserne et s’est caché entre deux véhicules avant d’accomplir son geste. Selon le quotidien francilien, il s’est tiré une balle dans la tête avec une arme de poing. Alertés par les détonations, les pompiers de garde le retrouvent rapidement et le maintiennent en vie jusqu’à l’arrivée des secours.

La direction du service départemental d’incendie et de secours des Yvelines a mis l’ensemble du personnel de la caserne au repos et les interventions ont été réparties auprès des centres de secours limitrophes. Une cellule psychologique a été mise en place auprès de ses collègues.