Encore un week-end sans victoire pour les écuries de vallée de Seine engagées en National 2. Le FC Mantois subit son troisième revers consécutif en s’inclinant par le plus petit écart sur la pelouse de la réserve de Rennes (1-0) et l’AS Poissy termine sur un match nul (1-1) contre Arras. Des résultats pas forcément optimaux dans la course au maintien, visé par les deux équipes.

Dans le cadre de la 23e journée du groupe C de National 2, les Pisciacais ont reçu l’actuel septième, Arras, ce week-end. Après leurs deux défaites de la semaine précédente contre des équipes en compétition pour monter à l’issue de la saison, les jaune et bleu arrachent le match nul à l’issue d’un match où tout se sera joué dans les dernières minutes.

En effet, après 80 minutes sans but, Poissy et Arras vont faire parler la poudre dans les dix dernières minutes précédent le coup de sifflet final. C’est d’abord Socrier qui va permettre aux Pisciacais de prendre l’avantage de la rencontre (84e minute). Une avance qui sera de courte de durée avec l’égalisation à la 89e minute de Diabaté pour Arras.

Si ce partage des points reste bon à prendre, ce match marque la cinquième rencontre sans victoire pour les jaune et bleu, depuis la réception de Furiani le 24 mars (4-2). Après ce match nul, les Pisciacais perdent encore une place au classement et descendent à la 11e position. Ils comptent désormais seulement deux points d’avance sur le premier relégable avant la réception d’Amiens, actuellement septième, le week-end prochain.

Dans le groupe D, opposé à un concurrent direct dans la course au maintien, la réserve de Rennes, le FC Mantois a perdu de précieux points. Les sang et or ont perdu par la plus petite différence sur ce déplacement (1-0). Le seul et unique but de la rencontre, permettant la victoire de Rennes, a été inscrit à la 47e minute par Laurienté.

Cette défaite est le troisième revers consécutif concédé par les footballeurs du Mantois en National 2. Les sang et or conservent leur 12e place en championnat mais se rapprochent dangereusement de la zone rouge. Ils ne sont désormais plus qu’à trois petits points du premier relégable, qui est justement Rennes. Le week-end prochain, une grosse confrontation attend les sang et or qui recevront l’actuel leader de National 2 : Le Mans.