Cette semaine, LFM Radio inaugurait sa semaine de direct contre le racisme, les discriminations et la haine anti-LGBT, en partenariat avec la délégation inter-ministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

Au programme, une semaine d’émissions et de reportages inédits avec un seul mot d’ordre : tous unis contre le racisme. Jean Fabrice et David recevaient donc Evelyn Heyer, professeur au Musée national d’Histoire naturelle, venue évoquer une exposition du Musée de l’Homme, « Nous et les autres : des préjugés au racisme ». Elle a essayé de déconstruire les mécanismes du racisme.

« Il y a tellement peu de différences entre les populations humaines que le terme de race n’est pas approprié, (…) il y a toujours eu des échanges et des relations. Ce terme, lui, renferme plus une idée d’absence de mélange » explique-t-elle sur la terminologie du mot.

Le racisme serait avant tout un produit du cerveau : « Il y a trois composantes du racisme : la catégorisation, le cerveau étant fait pour créer des cases (…) ; la hiérarchie (…) ;
et l’essentialisation, le moment où l’on réduit un individu à l’une de ses propriétés » a-t-elle ainsi résumé.