Cette semaine la ville d’Andrésy organisait une table ronde sur le thème de la participation citoyenne des enfants et de la jeunesse. L’occasion de revenir sur la toute récente arrivée d’Andrésy au panthéon des « Villes amies des enfants de l’Unicef ».

Depuis tout juste un an, la ville a obtenu, suite à son engagement pour la jeunesse, le titre délivré par le Fond ses nations unies pour l’enfance, rejoignant ainsi les 233 autres villes françaises labellisées. « C’est un dossier qui a fédéré l’intégralité des équipes et des élus sur plusieurs mois », explique Hélène Benilsi, adjointe en charge de l’éducation.

Un label très important pour la ville qui désormais, peut s’enrichir d’un fort réseau au service de la cause des enfants. « Le but est aussi de réunir l’ensemble des villes, de leur faire échanger des expériences, afin de profiter les uns des autres », décrit Hugues Ribault (LR), maire andrésien.

Avec ce label, les villes endossent un nouveau rôle, « aider les enfants dans la démarche d’engagement jeune, leur offrir la possibilité d’aller dans des lieux qu’ils n’ont pas l’habitude de visiter, leur permettre de s’imposer, d’être présents », résume Maité Meric, présidente de l’Unicef Ile-de-France Ouest.

LA MATINALE

présentée par Tony, tous les jours du lundi au vendredi, de 7 h à 10 h, en écoute sur le 95.5 FM et sur lfm-radio.com