Depuis la rénovation du Clos du verger, coeur commercial du centre-ville, l’auvent et ses poteaux longeant une partie des boutiques, jurent un peu, trahissant leur âge et bien des rencontres avec les camions de livraison. La municipalité a demandé sa rénovation et le retrait des piliers aux propriétaires privés du bâtiment… mais le coût du chantier est élevé, car les piliers font partie de la structure du bâtiment. La municipalité a accepté de participer financièrement.

« Une première solution a été envisagée mais elle maintenait la présence d’une gouttière en débord du trottoir pour permettre l’écoulement des eaux de pluie», explique la délibération votée le 19 février dernier en conseil municipal. Une autre solution, plus satisfaisante (la gouttière ne pourra être endommagée par les camions de livraison, Ndlr), a été trouvée, au tarif encore supérieur.

Les copropriétaires ont donc demandé « réparation du préjudice subi du fait des contraintes imposées ». Après de long mois de négociations, un accord a été trouvé, et la mairie financera donc 25 000 euros d’un chantier au coût estimé à 61 000 euros environ. L’opposition a regretté de ne pas avoir eu d’informations.