La maison de fer sera reconstruite pour un coût total de 3,3 millions d’euros. Cette villa en métal construite au XIXe siècle a presque été entièrement détruite par la tempête de 1999. Depuis 2016, la municipalité en est propriétaire et agit pour la faire reconstruire dans le parc Meissonier. La somme du projet évoqué lors du dernier conseil municipal pisciacais est finalement supérieure aux deux millions initialement annoncés.

« Je suis effaré par le montant de la construction d’une copie de la maison de fer », adresse au maire l’élu d’opposition Krémo Allaouchiche de la liste J’aime Poissy. Complété par l’élue « autonome » au sein de la majorité, Tchérylène Mairet (UDI) : « Si l’intérêt culturel est indiscutable, le montant n’est pas en adéquation avec la situation de nos capacités d’investissement. »

Face aux questions, la majorité dresse la liste des subventions qu’elle comptait obtenir et le maire Karl Olive (DVD) affiche l’ambition de « s’approcher un maximum des 80 % de subventions » possibles. « C’est rarissime sur un équipement culturel d’avoir de telles perspectives de financement », assure Florence Xolin, adjointe au patrimoine, soulignant la volonté de « donner toutes les chances à cet équipement d’être un équipement qui apporte beaucoup au rayonnement de Poissy ».