Le coworking est la nouvelle tendance venue tout droit de San Francisco aux Etats Unis. Il s’agit d’une organisation du travail combinant deux procédés : le partage d’un espace de travail entre différents employés de différents secteurs et entreprises mais aussi la création d’un réseau d’entraide.

Une vague sur laquelle le gouvernement compte surfer. Muriel Pénicaud (LREM), ministre du travail, s’est rendue à Méré le 30 mars dernier dans un nouvel espace de travail partagé. Principalement destiné aux professions libérales et aux travailleurs nomades, le coworking est une alternative aux anciennes organisations du travail.

« Du point de vue des entreprises il y a une vraie productivité du télétravail et du point de vue des salariés il y a évidemment un bien-être lié à l’efficacité du travail mais lié surtout d’abord à la résolution du problème des transports » explique Muriel Pénicaud.

Une alternative des plus intéressantes pour le territoire des Yvelines faisant face à des transports en commun de plus en plus saturés. A l’heure où 15% des salariés pratiquent le télétravail de manière occasionnelle, le département pourrait bien s’imposer comme le fer de lance de ce mode de travail.

La Matinale LFM

Tous les jours, du lundi au vendredi de 7 h à 10 h, présentée par Tony, en écoute sur le 95.5 FM et sur lfm-radio.com.