En face de la médiathèque et de sa toute neuve « micro-folie » comprenant un premier « fab lab », le Creative lab transene, un laboratoire de 400 m², second « fab lab » de la commune, a été inauguré jeudi 5 avril. Ses créateurs veulent promouvoir la culture scientifique, technique et industrielle auprès des plus jeunes afin de développer l’attractivité de ces métiers jugés porteurs… qui sera aussi ouvert aux entreprises.

Imprimantes 3D, drones, caméras thermiques : les outils sont nombreux, et ils ne visent donc pas que les lycéens et collégiens. Les sociétés privées sont également dans le viseur de ce projet. « Nous avons un partenariat avec Seinergy lab, qui travaille déjà en lien étroit avec de nombreuses entreprises », confie Sarah M’hamdi, qui sera en charge du laboratoire au quotidien.

« On peut imaginer des scientifiques disposer d’outils expérimentaux pour valider leurs hypothèses de recherche », est-il expliqué lors de l’inauguration. Le bâtiment a été financé à hauteur de 30 % par l’Union Européenne mais aussi par l’école d’ingénieurs ECAM-EPMI, située à Cergy-Pontoise (Val d’Oise). Elle espère ainsi être un acteur majeur dans la créativité et l’innovation scientifique.