Dans Etat et Civils, LFM Radio a abordé la création du nouveau Groupe d’entraide mutuelle (Gem) de Mantes-la-Jolie en présence de Clarisse Christophe, seule animatrice du centre créé par l’association Handi val de Seine. Ouvert depuis quelques semaines rue Frédéric Chopin, dans le quartier du Val Fourré, il est ouvert de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h. « C’est un accueil de jour qui reçoit des personnes adultes qui souffrent de troubles psychiques avec ou sans reconnaissance de leurs handicap », explique l’animatrice.

Il s’agit de créer un espace de solidarité, d’accueil et de divertissement pour toutes les personnes isolées atteintes de handicap. Du lundi au vendredi, les participants se voient proposer des activités et ateliers comme chant, peinture ou randonnée. « On est là avant tout pour échanger, nous ne sommes pas là que pour parler de soi et de ses problèmes, détaille Clarisse Christophe. Ce qui est important au GEM, c’est de créer et de faire ensemble. »

Ce Gem vient pallier un gros manque sur le territoire mantais : proposer des activités aux personnes souffrants de troubles psychiques. « Il y avait de gros besoins dans ce secteur » indique son animatrice. Comme dans toute association, les participants du Gem décidant d’y rester devront adhérer, et pourront acquérir des fonctions dans la structure. « Il va y avoir une adhésion de 24 euros pour l’année qui va être demandée », précise Clarisse Christophe.

« J’étais isolé, et je n’aime pas rester à rien faire, donc ça me permet de vraiment faire quelque chose », témoigne un adhérent du Gem au micro de LFM. « C’est avant tout beaucoup de bienveillance entre les personnes, et beaucoup de tolérance », résume l’animatrice du Gem, qui cherche par ailleurs d’autres locaux, proches de la gare, plus accessibles aux personnes en situation de handicap.

Etat et Civils

Tous les mercredis de 11 h à 12 h, en écoute sur le 95.5 FM et sur lfm-radio.com.