Dans le nouveau quartier en chantier des Hauts de Rangiport, la résidence intergénérationnelle de 80 logements sociaux doit être terminée cet été. Lors d’une réunion de présentation jeudi dernier, devant 20 personnes, le bailleur social Coopération et famille a mis en avant la « convivialité » du futur bâtiment, pour lequel il souhaite des locataires de tous âges.

Il comprend ainsi un espace collectif de 120 m², et propose les services de professionnels locaux sur place, ainsi que des ateliers gratuits ou payants. « Je cherche un logement, j’ai déposé un dossier (d’attribution de logement social, Ndlr), confie Aziza, une mère célibataire gargenvilloise de 34 ans. Je suis assez sociable, donc pourquoi pas aussi passer des moments avec des personnes qui en ont besoin ? »

Dans les Yvelines, deux immeubles sociaux fonctionnent déjà selon ces principes, à Morainvilliers et Follainville-Dennemont, et deux sont en projet, à Maule et Mantes-la-Jolie.

« Dans nos résidences, il y a des mixités variables, des personnes âgées, des enfants, des actifs, des personnes à mobilité réduite, et chacun va pouvoir participer comme il souhaite », explique Noëlle Mazeron, des « Maisons de Marianne ». Dans les Yvelines, deux immeubles sociaux fonctionnent déjà selon ces principes, à Morainvilliers et Follainville-Dennemont, et deux sont en projet, à Maule et Mantes-la-Jolie.