Sa disparition a crée l’émoi chez de nombreux Carriérois. Gérard Dubois, le patron des deux hypermarchés Leclerc de Carrières-sous-Poissy, est décédé le 15 avril dernier d’une crise cardiaque, à l’âge de 60 ans. Sa mort brutale a suscité une vive émotion auprès de ses clients et de ses proches. Ils étaient près de 600, selon son entourage, à être venus lui rendre un dernier hommage vendredi 20 avril à Verneuil-sur-Seine, la ville où il a grandi.

« Ici dans l’église de Verneuil, on a rarement eu l’occasion de voir des obsèques comme ça », témoigne Annie, une paroissienne chargée de l’accueil à l’entrée de l’église, d’une voix frêle. « Quand la famille nous a demandé de placer un écran géant dehors, on a dû tout organiser, avec des prises à l’extérieur, etc », raconte-t-elle. Les Dubois sont en effet une famille très connue dans la commune.

L’église de la ville a fait face à une affluence exceptionnelle. Plus de 600 personnes se sont déplacées pour les obsèques de Gérard Dubois.

Presque chaque habitant semble avoir eu un lien avec eux, à un moment ou à un autre de sa vie. « Sa mère vendait déjà du lait ici il y a plus de 50 ans », raconte un Vernolien de 73 ans à la retraite. Gérard Dubois, décrit comme « très humain » par un de ses proches, a été inhumé au cimetière ancien, où ses parents reposent également.