Ce début d’après-midi ensoleillé, quelques adolescents sont autour du nouveau plateau de street-workout, inauguré par la municipalité samedi 21 avril, à la Noé. « Je n’en avais jamais entendu parler, détaille la maire Catherine Arenou, de l’installation. Les jeunes qui en ont fait la demande, ils allaient pratiquer à Achères, aux Mureaux. » Le plateau a coûté 56 000 euros, dont la moitié financée par la Ville. A côté, se trouvent les locaux de l’ association de prévention et de médiation. « L’idée c’est d’accompagner les jeunes pour qu’ils créent l’association sportive et gèrent la structure. »