Le 12 avril dernier, le cycle des jeudis du patrimoine, conférences organisées par la Ville, était consacré au quartier du Val Fourré. Son histoire, son architecture y ont largement été évoqués, ainsi que des projets locaux comme le « VF data » créé par le centre culturel le Chaplin. Composé de documents relatant l’histoire du quartier, il doit prochainement devenir consultable sur internet.

Ce fonds documentaire vise à recenser le patrimoine et l’histoire du quartier depuis sa naissance dans les années 1960, mais il était jusque-là seulement accessible aux artistes en résidence. Il devrait bientôt l’être à tous, avec une carte interactive créée dans le cadre du projet Palimpsestes, piloté par le Conseil de l’architecture, l’urbanisme et l’environnement (CAUE) yvelinois.

« VF data » est né en 2010, lorsque les premiers artistes ont été accueillis en résidence au centre culturel situé dans le secteur des Aviateurs. « A partir de là, on a travaillé sur ce que pouvait faire un centre culturel dans ce contexte », détaille Leïla Mahfouf, coordinatrice arts visuels du Chaplin. Il permet aux artistes accueillis « de comprendre le lieu et de s’en inspirer », poursuit-elle.