Il sera sa « signature » et « servira de musique d’attente ». En mars 2019, la communauté urbaine présentera son hymne au public lors d’un concert. Cette composition musicale sera sélectionnée sur concours, dans le cadre d’une résidence d’artiste des Musiciens de la Prée – Orchestre de l’Alliance (qui avaient tenu déjà tenu résidence à Poissy au début des années 2000, Ndlr).

L’appel à compositions devrait être lancé en septembre prochain. Trois des hymnes reçus des compositeurs locaux seront sélectionnés, puis enregistrés en janvier 2019. Un vote sera ensuite proposé aux internautes afin de déterminer leur préférence parmi ces trois thèmes musicaux dont la durée a été fixée à une minute.

La résidence artistique de ces musiciens spécialistes de la musique classique représente un coût d’environ 300 000 euros pour un an. Elle comprend surtout de nombreuses représentations dans toute la vallée de Seine, ainsi que de nombreux ateliers dans les établissements scolaires. Selon la convention signée entre GPSEO et l’association, le but est de « créer une identité forte autour de la musique » et la « mise en valeur des instruments à vent ».