« Il suffira de quelques jours pour voir son efficacité », estime ce vendredi 27 avril l’édile pisciacais DVD Karl Olive. Depuis ce jour, un passage piéton en trois dimensions a été matérialisé sur le boulevard Devaux, où circulent quotidiennement 8 600 véhicules. Le coût est de 1 800 euros, « le double d’un passage piéton classique », poursuit le maire. L’objectif affiché par la municipalité est de faire ralentir les automobilistes sur cet axe parfois accidentogène. L’initiative est islandaise et dans les Yvelines, un premier passage a été mis en service fin mars à Chevreuse.