Pour la troisième année, un « troc de plantes » a été organisé à Guerville ce samedi. Cette fois, le soleil était au rendez-vous. L’objectif affiché par la mairie est de « sensibiliser au jardinage bio ». A partir du 1er janvier prochain, l’utilisation de pesticides sera interdite chez les particuliers. Il « faudra alors s’habituer à voir des mauvaises herbes. C’est une nouvelle vision du paysage », explique la maire Evelyne Placet (SE). Pour l’occasion, un sac de compost était offert à chaque foyer participant au troc.