Cette semaine, l’émission Etat et Civils accueillait Maximus et Florian Cotel, président et vice-président de la Fédération mondiale des Insurgés. Cette association, inaugurée le 3 janvier dernier, promeut une nouvelle organisation sociétale pour lutter contre le « nouvel ordre mondial ». Avec plus de cinquante pays différents représentés, la fédération se veut ainsi la nouvelle représentante de la lutte mondiale.

« On a pour idée de fédérer tous les gens qui souffrent dans notre pays, soit par manque de travail, soit les jeunes qui n’ont plus d’avenir ou ceux qui se font balader par les hommes politiques. On essaye non pas de proposer la révolution, mais l’évolution de la société » explique Maximus, président de la toute jeune association.

L’association qui se veut apolitique, mais pas anarchiste, prône l’union des souffrances face au nouvel ordre mondial, incarné selon elle par la finance ou la politique. « Nous sommes totalement apolitiques, puisque nous ne défendons aucun parti. Si la politique était bonne, qu’elle soit de gauche, de droite ou d’ailleurs, l’on ne serait pas dans la situation que la France et le monde traversent à l’heure actuelle »,
ajoute Maximus. Cette nouvelle fédération entend d’ailleurs organiser un grand rassemblement à Paris dans les semaines à venir.

Etats et civils

Tous les mercredis de 11 h à midi, en écoute sur le 95.5 FM et sur lfm-radio.com