Le cimentier Calcia comme l’Etat peuvent souffler et poursuivre la procédure d’autorisation d’exploitation d’une carrière de calcaire à Brueil-en-Vexin, demandée pour alimenter la cimenterie de Gargenville une fois épuisée la carrière de Guitrancourt. Deux avis favorables viennent en effet d’être accordés, au grand dam des opposants au projet.

L’enquête publique portant sur le Plan local d’urbanisme (PLU) de Brueil-en-Vexin valide sa mise en conformité (imposée par l’Etat à la commune, Ndlr). Le commissaire-enquêteur, au-delà de quelques réserves, estime notamment que « les motifs permettant de qualifier le projet d’intérêt général sortent un peu renforcés de l’évolution du projet » entre les deux versions présentées par Calcia.

« Face à ces mauvaises nouvelles, notre réponse : encore plus de combativité », a d’ores et déja annoncée l’association AVL3C – Vexin zone 109, opposée à la carrière. L’autre rapport récemment diffusé, celui de la Mission régionale de l’autorité environnementale, avance de nombreuses recommandations, sans pour autant se positionner contre la future carrière.