Les enquêteurs de la sûreté départementale yvelinoise, aidés du groupe d’intervention régional, ont réalisé une belle prise jeudi dernier. Ils ont interpellé quatre personnes, de 27 à 53 ans, soupçonnées de se livrer à un trafic de stupéfiants entre Conflans-Sainte-Honorine et la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise). Elles ont été déférées devant le tribunal de Versailles le lendemain de leur interpellation.

Depuis février 2017, les forces de l’ordre étaient sur la piste de ce Conflanais de 36 ans, déjà connu pour des faits similaires. Une surveillance se met alors en place autour du trentenaire, qui réalise une cinquantaine de ventes par mois à son domicile. Les investigations permettent aux policiers de remonter jusqu’à son fournisseur, un Eragnien de 27 ans, venant livrer le Conflanais une fois par mois.

Après plusieurs mois d’enquête, la « nourrice », une Eragnienne âgée de 53 ans, inconnue des services de police, est identifiée. Dans un box lui appartenant, les policiers découvrent 165 kilos de résine de cannabis. Près de 40 000 euros ont également été saisis sur les comptes bancaires des suspects et de leurs proches.