Impressionnant déploiement des forces de l’ordre dans l’après-midi du jeudi 31 mai. Il aura fallu cinq heures pour que les hommes du Raid puissent interpeller ce Triellois, âgé de 53 ans, habitant rue des Créneaux, dans le centre-ville. Il est environ 16 h 35, lorsque les sapeurs-pompiers préviennent les forces de l’ordre que le quinquagénaire, suicidaire, est retranché chez lui et menace de tout faire exploser.

Une négociation s’engage alors avec les forces de l’ordre et un périmètre de sécurité est établi. Mais le quinquagénaire reste sur ses positions et menace de lancer des grenades. Devant ses menaces, les 15 locataires sont évacués de la résidence et le gaz et l’électricité sont coupés.

L’assaut du Raid est donné aux alentours de 21 h 45. Le quinquagénaire, présentant des troubles psychiatriques, lance une grenade assourdissante sur la colonne du Raid. Il sera maîtrisé au pistolet à impulsion électrique et par le chien du Raid. Mordu à la cuisse et au tibia, il a été transporté au centre hospitalier de Poissy sous surveillance policière.