Aussitôt signée, aussitôt appliquée. Jeudi dernier, une convention entre le lycée agricole privé Sully et la chambre d’agriculture d’Île-de-France a été signée. « Très peu d’établissements sont amenés à former des exploitants agricoles et ils sont plutôt à l’Est, détaille Christophe Hillairet, président de la chambre d’agriculture francilienne. Le lycée Sully est essentiel pour le territoire. »

Il insiste sur la nécessité pour le monde agricole « de s’approprier l’installation, l’établissement ». Ainsi, des formations sont ainsi proposées aux professionnels déjà en activités. « Il y a beaucoup de diversification », commente-t-il.

« Professeurs et étudiants pourront venir en groupe visiter des champs, des élevages, souligne Christelle Moquereau, présidente du lycée agricole. Et le fait que des professionnels viennent se former nous permettra d’investir dans du nouveau matériel. »

Mais le lycée de 238 élèves pourra également profiter du point de vue d’experts, à l’instar d’une conférence donnée dès la convention signée par le président de la chambre d’agriculture sur les enjeux et l’avenir de la politique agricole commune.