Tensions en milieu de journée sur le camp de Roms situé le long de la route départementale 1 à Triel-sur-Seine, où vivent environ 130 personnes. Il est un peu plus de midi, jeudi dernier, lorsqu’un différend éclate entre plusieurs personnes présentes sur le campement. Lors de l’affrontement, deux hommes et une femme sont blessés par des barres de fer. Ils ont été transportés vers les centres hospitaliers de Meulan-en-Yvelines et de Poissy.

Six hommes, âgés de 19 à 42 ans, ont été interpellés par les forces de l’ordre et placés en garde à vue au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine. « Les motifs sont encore flous, ce sont des coups réciproques », détaille une source proche de l’enquête.

Elle poursuit, de la difficulté de définir la cause de la bagarre : « Les témoins ne veulent pas parler, ils ont peur des représailles. » Cette tension pesant sur le camp a conduit à un déplacement d’une partie du camp sur un autre terrain par la police municipale trielloise.