« Bonjour Jacqueline ! » lancent Enora et Mathieu, lycéens en Terminale ES au lycée privé Notre-Dame les oiseaux, ce vendredi 1er juin en franchissant le portail d’un pavillon situé à quelques rues de l’établissement scolaire. De son balcon, la presque nonagénaire leur répond d’un signe de la main, avant de les attendre sur le pas de la porte.

Depuis le mois de septembre, les deux adolescents lui rendent visite tous les quinze jours sur l’heure de midi pour discuter et jouer. Une initiative mise en place depuis deux ans par l’association du lycée Et pourquoi pas nous fondée par Cécile Champion, professeure de SVT, sur la base du volontariat, pour lutter contre l’isolement et la solitude des personnes âgées.

Veuve depuis douze ans, Jacqueline Daclin a, petit à petit, commencé à voir moins de monde. « Beaucoup de personnes que je connais sont décédées ou parties en maison de retraite, poursuit la retraitée. Je suis contente que ça ait été mis en place, j’aime bien les jeunes. » Elle fait partie des personnes recensées par la mairie de Verneuil-sur-Seine pour bénéficier de ces visites tout au long de l’année. « Je participe au dispositif Yvelines étudiants seniors (voir encadré), je suppose que c’est par ce biais qu’ils ont trouvé mes coordonnées », explique-t-elle.

« C’est une jolie démarche, note de sa participation au dispositif Enora, en Terminale ES. Cela nous a permis de vivre de bons moments. »

Lors de sa première année, l’association se rendait uniquement à la résidence Delapierre (un foyer logement pour personnes âgées, Ndlr). « Nous avons voulu également aller voir des personnes seules chez elles et qui se retrouvaient un peu coupées du monde », détaille Thibault Tournier, enseignant et référent de l’association. « C’est une jolie démarche, note de sa participation Enora. Cela nous a permis de vivre de bons moments. »

Si Jacqueline aime bien les jeunes, les deux adolescents le lui rendent bien et la taquinent. « Quand on doit partir, on sait qu’il faut s’y prendre au moins dix minutes avant », sourit Mathieu, tandis qu’Enora rappelle à la retraitée la date du 4 juillet, pour le repas organisé par l’association regroupant les binômes et les personnes âgées. Jacqueline note scrupuleusement la date et l’heure, juste au-dessous des numéros de téléphone des deux lycéens. « J’espère que les liens qu’ils ont pu tisser vont se maintenir, même après la fin de l’année », fait remarquer Thibaud Tournier. Cette visite était la dernière de l’année pour Enora et Mathieu, qui préparent désormais leurs épreuves du bac.

Des visites estivales mises en place par le Département

Depuis 2004, le conseil départemental a mis en place le dispositif Yvelines étudiants seniors (Yes), en partenariat avec les centres communaux d’action sociale (CCAS). Chaque été, entre 130 et 150 étudiants rendent visite à des personnes âgées, repérées par les CCAS. « Nos postes sont déjà pourvus pour cet été », indique le Département. Les étudiants sont encadrés par le coordinateur du pôle autonomie territorial (huit dans le département, Ndlr).

Mise à jour du 20 juin 2018 : Le nom de Cécile Champion, fondatrice de l’association, a été ajouté à l’article.