« La totalité des délégués jeunes nous ont rejoint, sauf une circonscription… on se demande laquelle », ironise-t-elle de son concurrent mantais Pierre Bédier (LR), pour la présidence de la fédération LR des Yvelines. Alexandra Dublanche, vice-présidente au conseil régional d’Île-de-France, a mis en avant jeunesse et efficacité lors d’une réunion publique tenue lundi 4 juin à Carrières-sous-Poissy, en présence d’une partie de la majorité municipale et d’une quarantaine de militants qui s’interrogent.

« Qui êtes-vous, les LR de Mme Pécresse ou les LR de M. Wauquiez ? Ce n’est pas la même chose : on se pose des questions, parce qu’au niveau national, ce n’est peut-être pas vous », demande une quarantenaire à la candidate. « Evidemment, on est proche de Valérie Pécresse, on ne va pas se le cacher. La question, c’est qu’est-ce qui marche ? On veut être efficace, réussir des actions », répond-elle aux côtés de son colistier et collègue à la Région, Othmane Nasrou.

« On est tous ici militants. Comment reconquérir cette frange de la jeunesse, ces jeunes dont certains sont allés à un vote extrême ? », lance le maire carriérois Christophe Delrieu (DVD). « Je pense qu’il faut autour de soi des jeunes », suggère Alexandra Dublanche.