La « plus petite commune de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise », comme la présente son maire Dominique Turpin (DVD), a inauguré vendredi 1er juin la rénovation des locaux de son accueil de loisirs. Située sur la route de Montgardé, à quelques pas de l’école élémentaire, la Villa bellevue, propriété de la mairie, avait réouvert le 10 juillet 2017.

Toujours prévue pour accueillir jusqu’à 45 enfants de 3 ans à 11 ans, les mercredis et pendant les vacances, sa rénovation répond cependant à la croissance démographique du village d’un petit millier d’habitants. « Nous avons pris un salarié en plus, ce qui correspond à un quart de nos effectifs », explique Fabien Szczepanowski, directeur de la structure. Ouvert de 7 h à 19 h, le tarif y est fixé en fonction du quotient familial, de 18 euros à 22 euros par jour.

« Dans le village, il n’y a presque plus de personnes âgées, explique du rajeunissement de Nézel une ex-conseillère municipale présente à l’inauguration. En 1999, l’école a failli fermer parce qu’il n’y avait presque plus d’enfants, désormais, on en a 33 de plus. C’est énorme pour un village de 1 033 habitants, depuis sept à huit ans, on a eu un vrai mouvement de population ».