« Les moments de plaisir ne sont pas toujours fréquents ici… », constate Catherine Arenou dans son discours d’inauguration du nouveau chapiteau communal, situé le long de l’avenue Charles de Gaulle. La maire DVD de Chanteloup-les-Vignes veut croire que ce nouvel espace de 600 m², est un « symbole ». Plus qu’un nouvel équipement municipal, cette Arche symbolise « la mutation de la ville », affirme-t-elle.

« C’est l’aboutissement de 25 ans de travail. Il nous a fallu 25 ans pour avoir un toit », se réjouit de son côté Neusa Thomasi, directrice artistique de la Compagnie des contraires. Elle va devenir résidente dans l’Arche, érigée pour l’accueillir en lieu et place du chapiteau en toile qui l’hébergeait jusque-là.

« Cette arche est originale en entrée de ville, se félicite par ailleurs Catherine Arenou. Elle fait partie de toutes ces choses qui vont entraîner un changement. » La maire avance un coût d’environ « 900 000 euros » pour ce chapiteau pouvant accueillir jusqu’à 250 personnes debout et 150 assises. Elle reconnaît « un petit dépassement du budget », mais se félicite qu’un tel équipement culturel ait pu être construit pour moins « d’un million d’euros ».