« Tout ce qu’on a réclamé, on l’a eu. » Sourire aux lèvres, Serge, 18 ans, évoque le plateau de street-workout et le city-stade installés sur le plateau des Charvaux quelques semaines plus tôt et inauguré ce samedi 9 juin. Une aire de jeu, à destination des familles, a aussi été installée pour un coût total de 276 380 euros HT.

Ce city-stade, attendu par les jeunes depuis des années, pourrait permettre de débloquer la situation quelques centaines de mètres plus bas. « Les habitants, les commerçants en avaient marre de nous voir devant le centre commercial, explique un jeune Andrésien de 24 ans. Là, on vient, on fait de la muscu, on est tranquilles, c’est bien. »

Ce nouveau plateau remplace désormais les terrains de football et de tennis, jugés dégradés. « C’était déjà un lieu de rassemblement, la situation n’est pas nouvelle, détaille Erwan Guillotin, directeur du service jeunesse, de la situation pour les habitants. Il y avait des craintes au départ mais pour l’instant rien ne nous est remonté. »