Le 7 juin dernier, une centaine de collégiens se sont retrouvés au Seynergy Lab pour clôturer la deuxième édition d’un concours dans le cadre du projet 1+1 Fabriquons demain. « On espère créer un déclic. Au niveau national, il n’y a pas assez de jeunes qui partent en filière technique et scientifique », explique Marianne Cantau, adjointe en charge de la formation et de la jeunesse, de l’objectif du concours.

Elle poursuit : « Cela fait partie du programme d’investissement avenir mis en place dans les collèges. Le but est de développer leur culture scientifique, technique et industrielle. » D’autres actions sont menées dans la ville dans le cadre de ce programme pour un coût d’1,5 millions d’euros sur quatre ans.

Les collégiens, élèves en 4e et 3e, ont planché sur le thème de la maison intelligente. Par exemple, ceux de Jean Vilar ont reproduit l’appartement témoin du Seynergy Lab. « Pendant un mois, nous avons réalisé une maquette qui intègre la domotique et la question des énergies renouvelables », précise une des collégiennes.