« Une par mois, ce serait génial ! » Le député de la 9e circonscription des Yvelines, Bruno Millienne (Modem), n’a pourtant pas fait recette lors de cette première permanence délocalisée, au matin du samedi 16 juin. Seules quelques personnes des trois communes concernées sont venues, certaines pour demander de l’aide pour des questions spécifiques, d’autres pour découvrir leur député.

« Je suis venu pour avoir un peu d’informations, rencontrer le député et discuter des problèmes actuels, de l’Europe, et ainsi de suite », indique Daniel, de Favrieux, l’un des rares membres de ce public plutôt âgé. « Je suis venu écouter notre député, mais ce n’est pas désintéressé », sourit de son côté Pascal, de Fontenay-Mauvoisin. Il se demande si le député ne pourrait pas graisser certains rouages administratifs pour faire avancer un projet sportif et éducatif.

« On peut être facilitateur », reconnaît d’ailleurs devant lui Bruno Millienne, avant d’expliquer, mesure par mesure, « la ligne directrice du gouvernement » aux quelques présents. Cette permanence, destinée aux habitants de Favrieux, Fontenay-Mauvoisin et Jouy-Mauvoisin, devrait être suivie de nombreuses autres, dont une aux Mureaux.