« Il est bien Sylvain là, il va le faire ! » s’égosille Catherine, 65 ans. La retraitée originaire de la ville de Pontchâteau, « à 40 kilomètres de Nantes », dans le Loire-Atlantique est une habituée des championnats de cyclisme. « On est très vélo chez nous, on essaye d’assister aux championnats de France presque tous les ans », sourit-elle. Le « Sylvain » qu’elle encourage ce jeudi 28 juin, c’est Sylvain Chavanel, coureur de 39 ans, futur recordman de participations au Tour de France cette année et en lice pour le titre de champion de France en contre-la-montre à Mantes-la-Jolie.

« On est venu il y a deux jours en camping-car avec mon mari et c’est très bien. C’est la première fois qu’on a de l’électricité sur des championnats de France ! », s’enthousiasme-t-elle. Comme Catherine et son mari Jean, ce sont près de 200 camping-cars qui se sont retrouvés sur l’ile aux Dames pour les championnats de France du cyclisme sur route du 28 juin au 1er juillet.

En plus de l’accueil du public venu de toute la France, la ville a séduit également par sa qualité de vie. « On ne connaissait pas Mantes-la-Jolie et on a trouvé ça super. C’est propre et agréable. Je ne dis pas qu’on ne reviendra pas… », glisse Catherine dans un large sourire. La satisfaction est également la même pour Bernard et Daniel, deux frères de 60 et 70 ans venus de Calan dans le Cher. « Nous sommes venus en camping-car et on a été bien reçus, il n’y a rien à redire, ils n’ont rien oublié ! », se félicitent-ils d’une même voix.

Vendredi lors de l’inauguration du championnat de France, le maire LR de la ville avait tenu à saluer ces spectateurs : « Merci à ceux qui ne connaissaient pas Mantes-la-Jolie et qui sont venus. Vous avez quatre jours pour découvrir les richesses du territoire et j’espère que vous en deviendrez les ambassadeurs ».

Qui sont les vainqueurs des championnats de France 2018 ?

Le grand gagnant du week-end se nomme Anthony Roux. Le Lorrain qui court au sein de l’équipe Groupama-FDJ s’est imposé à l’issue d’une course totalement débridée devant Julian Alaphilippe et Anthony Turgis. « Je n’y crois pas tellement cela fait des années que je tourne autour du maillot sur le chrono », a-t-il confié sur le site de la fédération française de cyclisme.

Jeudi lors de la première journée de l’épreuve contre-la-montre chez les hommes, c’est Pierre Latour qui s’est imposé. Le Dromois, déjà champion de France 2017 du contre-la-montre a réédité sa performance cette année avec une avance de plus deux minutes sur son coéquipier Tony Gallopin et le double champion du monde sur piste, Benjamin Thomas. Ce dernier signe ainsi son premier podium chez les pros dans cette discipline avec l’équipe Groupama-FDJ. Chez les dames, Audrey Cordon-Ragot sort vainqueur de l’épreuve à Mantes-la-Jolie. Il s’agit de du quatrième titre de championne de France dans la catégorie pour la Bretonne.

Samedi lors de la deuxième journée des championnats de France, Aude Biannic s’est imposée chez les femmes. La Bretonne, qui a couru sous les couleurs Movistar, inscrit ainsi son nom au palmarès pour la toute première fois.